Archives de catégorie : Vie des combattants

Visite de nos amis Américains de l’OSS Society.

Visite de la salle de la Résistance.

 

Signature du Livre d’Or du musée.

Comme chaque année l’association des Amis du Corps Franc du Sidobre a commémoré les Morts

pour la France et pour la Liberté dans la Montagne Noire, tombés en 1944 pour la libération du pays.
Pour marquer le 80e anniversaire de la création de l’OSS en 1942, des parachutistes ont sauté entre le 25 et le 29 mai sur Albi et sur la zone historique du maquis de Vabre, zone au nom de code « Virgule », où des soldats américains avaient sauté en 1944.
Ce même jour, après avoir savouré un bon repas français et une bonne omelette norvégienne au restaurant l’Hôtellerie d’Oc de Noailhac, nous avons accueilli au musée, une partie de la délégation américaine  pour une visite guidée.

Militaires de l’USSOCOM  (United States Spécial Opérations Command) , membres de l’OSS Society (Association Office of Strategic Services) et familles américaines de soldats engagés en 1944 dans le Sidobre, ont visité les différentes salles avec beaucoup d’intérêt. Le Délégué Militaire Départemental Monsieur  Henri Sanabre nous a fait l’honneur de sa présence. 
Pour l’occasion le drapeau américain a été hissé sur le mat à côté de notre drapeau tricolore.

Merci à Cyril Pefaure organisateur de ces journées et aux bénévoles du musée qui ont accueilli nos visiteurs américains.

Drapeaux américain et français flottent au dessus du musée.

Cartes postales de propagande dès août 1914

Carte postale écrite à Albi le 24 août 1914.

Albert Cavaziès domicilié à Albi où il était peintre a été mobilisé en août 1914 au 128ème régiment territorial et envoyé au Maroc.
Son fils Roger âgé de 11 ans lui écrit régulièrement. Pour cela il utilise des cartes patriotiques humoristiques. Mais ce qui est surprenant c’est que ces cartes sont disponibles dès le 24 août 1914 soit 3 semaines après la déclaration de guerre. On pourrait penser qu’elles avaient été imprimées auparavant, mais une carte représentant un soldat allemand un pied en Belgique et l’autre prêt à se poser sur la France, nous laisse penser qu’elles ont bien été conçues et imprimées après l’invasion de la Belgique, car on n’attendait pas l’envahisseur à cet endroit là.

Carte postale écrite à Albi le 15 septembre 1914.

 

Carte écrite à Albi le 13 octobre 1914.

A partir du mois d’octobre les cartes humoristiques sont remplacées par des cartes montrant des prisonniers allemands.
Il s’agit toujours de photos prises à Toulouse (photographe Provost), ce qui rapproche géographiquement l’évènement. Les cartes constituent une série numérotée (au moins de 1 à 10).
Les photos ne sont bien entendu jamais à l’avantage des allemands qui ont toujours des visages très durs. Souvent des hommes âgés, pas le type du combattant conquérant.
Les français très humanistes les traitent bien, allant jusqu’à transporter et soigner leurs blessés !

Carte écrite à Albi le 16 octobre 1914.

 

Hommage à l’Abbé Henri de Villeneuve

Lors de la cérémonie commémorant à Fontbruno (Tarn) les combats du 20 juillet 1944, Claude Castan Président du Comité d’Entente des Associations d’Anciens Combattants de Castres le 20 juillet 2021 à la cérémonie de Fontbruno (Tarn)  a rendu hommage à l’Abbé Henri de Villeneuve qui a joué un rôle déterminant au sein de l’état major du Corps Franc de la Montagne Noire.

Le jour de la libération de Castres. Au centre en soutane, l’abbé Henri de Villeneuve.

Cliquez ici